Partenariats et accords scientifiques

Parallèlement au programme BALATON qui permet de soutenir une vingtaine de nouveaux projets conjoints de recherche chaque année, il existe d’autres partenariats impliquant des institutions françaises et hongroises de recherche ou de financement de la recherche.

Accord ANR-NKTH pour le financement de projets scientifiques conjoints

Signé en mais 2008, dans le cadre du partenariat stratégique franco-hongrois, l’accord entre l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) et le NKTH (Office National de la Recherche et de la Technologie) prévoit le cofinancement de projets conjoints de recherche dans les domaines des génomiques et des biotechnologies pour l’environnement et la santé.

Les premiers appels à projets ont été lancés en décembre 2008.

- Site de l’ANR
- Site du NKFIH (ancien NKTH)

Centre de recherche en biotechnologies de Szeged

Né d’un accord signé en Juillet 2005 par le Ministre français délégué à la recherche et l’enseignement supérieur et son homologue hongrois, ce projet vise à construire un réseau franco-hongrois de recherche en biotechnologies, en développant et en fédérant les actions de recherche entre les laboratoires de la ville de Szeged et les établissements français.

Après une première rencontre entre comités de pilotage français et hongrois, tenue à Paris en janvier 2006, un appel à projets a été lancé par le NKTH (Office National pour la Recherche et la Technologie) pour un montant de 5,5 millions d’Euros, et a abouti à la sélection du projet présenté par Mme Eva Kondorosi, chercheuse au CNRS.

Ce projet repose sur cinq axes thématiques de recherche (génomique des plantes, maladies neuro-dégénératives, régulation épi-génétique, système immunitaire et « Psoriasis », bioénergies) développées en partenariat avec des équipes françaises issues des principaux organismes de recherche (CEA, CNRS, INRA, INSERM, etc.). Il est hébergé dans un nouvel institut de recherche (BAYGEN) rattaché à la fondation Bay Zoltan.

Partenariats entre organismes français et hongrois

De nombreux organismes français possèdent (ou préparent) des accords de coopération avec des institutions hongroises :
- Le CEA, le CNRS, et l’INRA avec l’Académie des sciences,
- L’INRA avec le Ministère de l’Agriculture
- L’INSERM avec l’université de Debrecen pour la création d’un laboratoire associé.

Ces accords permettent de faciliter la mobilité et l’échange de chercheurs, de financer des projets conjoints de recherche, et d’envisager la mise en place de structures virtuelles conjointes (laboratoires associés, unités mixte internationales, etc.)

Dernière modification : 30/01/2017

Haut de page